Publié par Laisser un commentaire

COMMENT REDIGER UN BUSINESS PLAN EFFICACE EN 6 ETAPES

4 (80%) 1 vote[s]

L’on à coutume de dire que : « pas de Plan d’Affaires, pas de financement ». Cette maxime est logiquement juste si vous voulez décrocher un financement pour votre projet, ou pour votre start-up. Ainsi, dans cet article je vous dévoilerai comment construire ce précieux sésame en six (6) point clés.

Le plan d’affaires communément appelé « Business Plan » en Anglais. Mais de quoi, s’agit-il théoriquement ?

Le Plan d’Affaires est un document qui vous permettra de convaincre des investisseurs potentiels de croire en votre projet. C’est un document de 30 pages maximum en générale, interne et externe de votre projet, avec des textes et des chiffres. A cet effet, il réunit l’ensemble des points clés, arguments, indicateurs. En un mot il rend compte de l’attractivité même de votre projet. Il n’est pas simplement un document pour chercher du financement. C’est aussi un outil de pilotage et de gestion. Donc, il doit être un point de repère pour le chef de projet ou d’entreprise et son équipe. En vous permettant de réaliser des ajustements, au vu de vos plans de bases. In fine, le business plan est la réponse aux principales questions qui se posent autour de votre projet. Alors il est judicieux de savoir, que le but essentiel d’un plan d’affaires est :

  • De formaliser et pouvoir communiquer sa vision stratégique, son modèle économique, et les ressources afin d’atteindre ses objectifs.
  • De convaincre rapidement les partenaires financiers, commerciaux ou industriels.
  • De piloter son projet, suivre son évolution, analyser les contours, bien définir votre stratégie, pour ensuite communiquer et motiver vos équipes.

NB : Une fois votre plan d’affaires bien établi, c’est votre capacité à communiquer et à présenter oralement votre projet, votre structure et son potentiel de croissance qui vous permettra de convaincre ou non les investisseurs et partenaires. Ainsi il y’à un proverbe chinois qui dit que : « la valeur d’un général réside  dans sa stratégie et sa feuille de route, et non dans son courage et sa seule volonté ».

Un bon plan d’affaires est en principe composé de six (6) piliers, lier l’un à l’autre et utilisable dans diverses situation. Ils sont :

  • L’execuitve Summary
  • Le descriptif de la société et de l’équipe (corporate presentation)
  • La description de l’offre
  • L’étude de marché
  • La stratégie
  • Le business plan financier

Ces 6 piliers doivent être dégagés et bâtis avant la rédaction complète de votre business plan.

L’EXECUTIVE SUMMARY

C’est le teaser de votre plan d’affaires, elle est une accroche qui déterminera si le lecteur se lancera dans la lecture de votre plan d’affaires ou non. L’une de ses particularités est qu’il se place toujours en début du plan d’affaires mais se rédige obligatoirement à la fin. Il doit permettre directement au lecteur de comprendre :

  • Le problème auquel votre projet résout et sa pertinence
  • Votre solution pour résoudre ce problème
  • Vos forces face à la concurrence
  • Votre modèle économique, c’est-à-dire comment allez-vous faire de l’argent
  • L’équipe dirigeante du projet
  • Vos résultats actuels (si c’est une entreprise qui marche déjà)
  • Vos résultats prévisionnels à 3 ou 5 ans
  • Vos besoins de financement (combien avez-vous besoin ?)

En fin, il présente les raisons de vous faire confiance et vos atouts essentiels. Retenez que ce n’est pas un résumé, mais une synthèse vendeuse de votre business plan.

LE DESCRIPTIF DE LA SOOCIETE

Il retrace l’historique du projet, le ou les fondateurs, le mode de gestion, le statut juridique, mais surtout l’équipe. En effet, j’ai lu dans un livre de gestion d’entreprise, que les investisseurs n’investissent pas sur un projet ou sur une entreprise ; mais sur une équipe, des Hommes compétents, qualifiés et efficaces.

  • La presentation de l’équipe

Presentation et expérience professionnel de chacun ; le rôle de chaque membre de l’équipe. Notez que la qualité de l’équipe joue un rôle prépondérant dans la décision d’accorder des financements. Du coup, il faut anticiper une éventuelle impression d’incompétence de la part de vos collaborateurs.

  • La genèse de l’idée

Comment est venue l’idée de ce projet ? Il pourrait s’agir à la suite d’un problème personnel, auquel vous voudrez trouver une solution, ou il pourrait s’agir d’une passion par rapport à un domaine ou pour une chose. Pa exemple : vous êtes passionné de chien comme animal de compagnie, à cet effet, vous bâtissez un projet de création de nourriture pour chien, ou d’accessoires pour chien etc. Ainsi, transformer votre projet en une aventure merveilleuse.

  • Le pourquoi de votre projet

Pourquoi ce projet et pas un autre ?

  • Vos atouts et votre motivation principale pour sa réussite

En fin, vous devez montrer la vision, les missions et les valeurs de cette entreprise.

DESCRIPTION DE L’OFFRE

Dans cette partie il s’agit fondamentalement de parvenir à exposer clairement les caractéristiques des produits et/ou des services que vous allez offrir. En plus l’exposé doit être clair, même si le domaine est purement technique. Car le lecteur ou l’investisseur n’est pas le plus souvent expert en la matière, dans ce secteur particulier de votre projet (définition des termes techniques dans un glossaire, schémas explicatifs etc.)

L’ETUDE DE MARCHE

Il s’agit en réalité d’une analyse approfondie de votre projet, surtout son environnement, qui permet de déterminer dans un premier temps la viabilité du projet, la justification de votre offre et de définir votre positionnement sur ce marché. Il est l’un des points névralgiques ! Parce que, c’est elle qui conditionnera la réussite ou l’échec de l’entrée de votre produit ou service sur le marché. Par conséquent, à défaut d’être un promoteur omniscient, vous devez minutieusement analyser chaque composante de votre marché, à savoir : vos concurrents, les produits, le besoin client, et l’environnement légal. L’on vous interrogera absolument sur tous ces sujets ! En effet, vous devez savoir que beaucoup d’entreprise ou de start-up disparaisse seulement dans les 3 premières années de leur création, par manque en générale d’une étude de marché efficace et sérieuse. Il peut aussi s’agir d’un produit et ou d’un service, qui ne trouve tout simplement pas d’acheteur sur le marché. Du coup, je vous conseille de vendre aux clients pas ce que vous voulez, mais ce que eux (les clients) veulent !

NB : analysez votre marché, les tendances, et l’analyse de la competition.* Montrez que vous connaissez votre marché. Par exemple : quelles sont les grandes tendances du marché : taille, croissance. *vous connaissez vos potentiels clients et vos bénéficiaires, et qu’ils ont besoin de vos produits/services. Par exemple : décrivez vos clients cibles (grand public, étudiants ou professionnels, géographie) ? *vous connaissez vos concurrents. Par exemple présentez les entreprises qui évolue dans le même domaine que vous : raison social, taille, chiffre d’affaires etc. *Montrez en quoi est-ce que vous êtes différents d’eux, et que vous offrez un produit ou service qui aura sa place parmi l’offre déjà existante sur votre marché.

STRATEGIE DE L’ENTREPRISE

Cette partie vous permet d’étayer les étapes clés pour l’atteinte de vos objectifs. Pour ce faire vous devez vous posez certaines questions :

  • Ou voulez-vous aller ? (vision du succès)
  • Quelle est votre stratégie pour y parvenir ?
  • En combien de temps (échéancier)

Par conséquent, vous devez faire apparaitre vos stratégies pour les moyens suivants :

  • La production et la sous-traitance
  • La distribution
  • Votre plan marketing
  • Votre plan de communication
  • Vos installations et équipements
  • Vos partenaires stratégiques
  • Vos fournisseurs
  • L’état d’avancement du projet (résultat, chiffre d’affaire…)

LE BUSINESS PLAN FINANCIER

C’est le nerf de votre plan d’affaires ! Cette partie sert à prouver la rentabilité de votre projet. Retenez que, c’est aussi la partie ou les investisseurs se focalisent le plus souvent. Le plan financier est la version chiffrée de votre stratégie ! À cet effet il doit obligatoirement comporter à son tour cinq (5) points :

  • Le compte de résultat
  • Le plan de financement
  • Le plan de trésorerie
  • Les indicateurs de rentabilité
  • Le bilan actif – passif

NB : vous devez impérativement montrer les états financiers prévisionnels de votre projet. Ainsi, pour établir votre plan financier vous pouvez utiliser l’outil gratuit en ligne « Fisy »

BUSINESS PLAN ET BUSINESS MODEL (quelle différence ?)

Vous devez comprendre que le Business Plan et le Business Model sont 2 choses différentes, l’un intégrant l’autre.

  • Le modèle économique répond à la question « comment gagner de l’argent ».
  • Le plan d’affaires est la déclinaison concrète, opérationnelle et chiffrée du business model. Il incarne la forme formelle d’un document de présentation de la stratégie de l’entreprise, de la vision de comment sera implémenté le business model, de sa situation financière future (bilan prévisionnel), et de l’activité (compte de résultat prévisionnel).

Dans l’ordre, l’entrepreneur commence un travail de réflexion, de diagnostic et de synthèse pour concevoir un business model. Ensuite, il basculera sur son business plan qui viendra valider le business model grâce à des hypothèses et des données chiffrées. Du coup, retenez que le Business Model est la vision stratégique de votre projet, et le Business plan est la vision opérationnelle de votre projet. En plus il existe plusieurs modèles économiques.

CONCLUSION

Le plan d’affaires est votre document essentiel et primordial, destiné à vous-même et vos parties prenantes. A cet effet :

  • La construction d’un plan d’affaires ne peut être menée que par les fondateurs dirigeants.
  • Il vous faut plusieurs semaines ou mois pour constituer votre plan d’affaires, il est susceptible à évoluer en permanence.
  • Il doit être succinct pour rester opérationnel (15 pages environs). En revanche ne vous limitez pas sur les annexes.
  • Démarrez toujours votre démarche par votre étude de marcher.

Ps : Ne partez jamais sur un papier blanc, cherchez toujours un exemple de business plan et l’adapter à votre projet.

source : Incubateur Bond’innov / Guide d’animation

Share Button
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *